Voyage au Sri Lanka
 Contact
+94.11.465.45.00
 

Un premier aperçu du Sri Lanka


Le Sri Lanka constitue une porte d’entrée royale pour commencer à découvrir l’Asie. La réputation que lui ont faite tant d’écrivains-voyageurs n’est pas usurpée ! La Perle de l’océan Indien renferme une incroyable variété de paysages, d’ambiances et sa découverte ne peut que ravir grands et petits. Il y a tant à voir et tant à expérimenter dans cette île que des choix s’imposent.

Laissez-vous guider par notre équipe d'Experts voyage francophones basée à Colombo, laquelle, à votre écoute, saura déceler vos attentes et vous aider à élaborer un programme sur mesure au Sri Lanka, au plus proche du voyage dont vous rêvez.

Alors, envolez-vous virtuellement vers le Sri Lanka et commencez à préparer votre circuit en parcourant nos différentes rubriques. Consultez le calendrier des fêtes et prévoyez d’assister à l’un de ces évènements pour mieux capter l’extraordinaire richesse culturelle du Sri Lanka !

 Géographie

La géographie du Sri Lanka :

Sur une mappemonde, l’île du Sri Lanka apparait comme une larme posée au sud de l’Inde dont elle n’est séparée que d’une cinquantaine de kilomètres. Territoire de 66000 km 2 soit 1/10ème de la superficie de la France, le Sri Lanka est long de 435 km et large de 225 km et son littoral est constitué de lagunes, de mangroves en alternance avec des plages de sable fin. Deux massifs montagneux occupent le centre le l’île : les Knuckles Range en forme de poing fermé, le massif central où culminent le Pidurutalagala à 2524 m suivi de peu par le fameux Pic d’Adam à 2243 m, haut-lieu de pèlerinage alors que les monts Rakwana s’élèvent au sud du pays. Jungles et massifs forestiers primaires, forêts d’eucalyptus et de pins alternent avec les plaines fertiles où fleurissent rizières, plantations d’hévéas et de thé.

Votre itinéraire au Sri Lanka :

Selon la saison où vous envisagez votre voyage au Sri Lanka, votre circuit est à prévoir dans le sens des aiguilles d’une montre ou à rebours afin de pouvoir profiter d’un séjour balnéaire en évitant la mousson qui affecte alternativement les côtes Sud-ouest et Est de l’île. Ainsi en hiver, vous commencerez par le Centre-Nord et l’été par le Sud.

Pour avoir un bel aperçu du Sri Lanka, nous vous recommandons d’inscrire les sites du Triangle Culturel à votre programme : sites archéologiques des anciennes capitales, le fameux rocher de Sigiriya, le temple troglodytique de Dambulla, tous inscrits sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO au même titre que Kandy, cité sacrée des Bouddhistes et dernière capitale de la royauté cinghalaise.

La zone montagneuse, sculptée par les plantations de thé vous enchantera avec son camaïeu de vert, ses cascades et sa végétation follement exubérante. En partant pour un safari dans l’un des nombreux parcs nationaux, vous approcherez les animaux emblématiques de l’incroyable faune du Sri Lanka : éléphants, crocodiles, ours lippus, léopards et une multitude d’oiseaux dont les paons. Vous pourrez aussi rompre avec le farniente sur l’une des belles plages du Sud ou de l’Ouest en prenant le large pour aller à la rencontre des dauphins et des baleines.

 Histoire

L’ancien Sri Lanka :

Le Sri Lanka se vante de plus de 2500 ans d'histoire mais l'histoire connue commence au 4ème siècle avant JC, avec la poésie et les enseignements écrits de Bouddha. Il y a de nombreuses preuves archéologiques d'habitation humaine avant l'arrivée de Bouddha sur l'île. Au Sri Lanka, la civilisation a commencé dès 250 avant JC avec l'établissement du royaume d'Anuradhapura. Cependant, avec les invasions constantes de l'Inde du Sud, le royaume cinghalais a du migré au sud de l'île. Les villes les plus notables étant l'ancienne capitale d'Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy.

Le Sri Lanka colonial :

Les premiers Européens à visiter le Sri Lanka dans les temps modernes furent les Portugais en 1505, et ils fondèrent un fort dans la ville portuaire de Colombo en 1517 puis, ils étendirent progressivement leur contrôle sur les régions côtières. Rajasinghe II, le roi de Kandy, fit un traité avec les Hollandais en 1638 afin de se débarrasser des Portugais qui gouvernaient la plupart des régions côtières de l'île. Les principales conditions du traité furent que les Néerlandais devraient remettre les zones côtières conquises au roi de Kandy, en contrepartie, le roi devait accorder aux Hollandais le monopole du commerce sur toute l'île. L'accord ne fut respecté par aucun des deux partis. En 1660, les Hollandais contrôlaient toute l'île, sauf le royaume de Kandy, et ce n’est qu’en 1656 que Colombo chuta.

Les Hollandais, affaiblis par leurs guerres contre la Grande-Bretagne, ont finalement été conquis par Napoléon, et ils transférèrent la règle de Ceylan aux Britanniques en 1796. En 1815, les Britanniques furent en mesure d'avoir toute l'île sous leur domination.

Les Britanniques régnèrent sur le Sri Lanka jusque 1948, durant cette période ils construisirent des routes et un réseau de chemin de fer. Suite à l’échec de la culture initiale du café sur l'île, ils introduisirent le thé, pour lequel le pays est maintenant célèbre.

Le Sri Lanka au 20e siècle :

En 1972, le pays devint une république, la République Libre, Souveraine et Indépendante du Sri Lanka, le Sénat fut aboli et le cinghalais fut établi en tant que langue officielle (avec le tamoul comme seconde langue). L'indépendance totale arriva lorsque les derniers liens de sujétion au Royaume-Uni furent brisés, les plantations coloniales furent nationalisées afin de remplir les promesses électorales du programme marxiste et afin « d’empêcher le cours de désinvestissement par les sociétés propriétaires ».

En 1977, les électeurs se fatiguèrent des politiques socialistes de Bandaranaike et l'UNP de Junius Jayewardene reprit le pouvoir, sur un manifeste promettant une économie de marché et "une ration gratuite de 8 voyants (kg) de céréales". Le SLFP et les partis de gauche furent pratiquement anéantis par le Parlement (bien qu'ils recueillirent 40% du vote populaire), laissant le Tamil United Liberation Front, dirigé par Appapillai Amirthalingam, comme l'opposition officielle. Cela créa un dangereux clivage ethnique dans la politique du Sri Lanka.

La guerre civile :

En Juillet 1983 des émeutes communales eurent lieu en raison de l'embuscade et du meurtre de 13 soldats sri lankais par les Tigres tamouls. L’utilisation de la liste électorale qui contenait les adresses exactes des Tamouls engendra pour la communauté tamoule, de faire face à la traque des émeutiers cinghalais, la destruction de leurs commerces, maisons et toute sorte de spoliations. Ce fut le début de 25 ans de guerre civile sur l'île.

Défaite du LTTE :

Le gouvernement sri lankais déclara la victoire totale le lundi 18 mai 2009. Le 19 mai 2009, l'armée sri lankaise conclut de manière efficace ses 26 années d’opération contre le LTTE. Ses forces militaires reprirent tous les territoires sous control des LTTE dans les provinces du Nord de l'île. Après plus de trois décennies de guerre civile, le Sri Lanka jouit aujourd'hui de la paix et de la stabilité au sein de son pays, et poursuit ses efforts afin d'assurer une paix durable dans l'île grâce à la réconciliation et au développement économique.

 Population

Immanquablement, les voyageurs évoquent la gentillesse des Sri Lankais. La réputation de leur sourire et de leur sens de l’hospitalité est loin d’être surfaite. A la faveur de vos promenades dans les villages, vous serez conquis par leur spontanéité. Bien sûr, vous suscitez leur curiosité mais ils vous abordent en douceur, vous saluent, posent des questions sur votre pays d’origine, sur ce que vous pensez de leur île et il arrive fréquemment qu’ils ouvrent leur porte de leur logis souvent modeste mais chaleureux.

La population du Sri Lanka :

Selon le recensement de 2012, le Sri Lanka compte environ un peu plus de 20 millions d’habitants. C’est dans l’Ouest de l’île que se trouve concentrée la plus grande partie de la population. La densité de population est plus élevée à l’Ouest du pays où se trouve la capitale économique Colombo, la seule métropole de l’île qui compte un peu moins d’un million d’âmes. C’est dans le Nord de l’île que la densité au km2 est la plus faible, oscillant entre 38 et 53. 78% des Sri Lankais sont des ruraux, 4% vivent dans les plantations et 18% sont des citadins. Au Sri Lanka, la gent féminine est majoritaire : pour 100 femmes, on recense 94 hommes. 30% de la population est âgée de moins de 18 ans.

Les groupes ethniques du Sri Lanka :

Les Cinghalais représentent 74% de la population suivis par 18% de Tamouls, 9% de Maures, des Burghers et quelque 2000 aborigènes appelés Vedda ». Les ancêtres des Cinghalais arrivèrent d’Inde du Nord vers le VIème siècle avant J.-C. Les Tamouls de Jaffna descendent des Indiens du Sud qui s’installèrent dans la péninsule quelques siècles avant notre ère. Ceux dits « des plantations » furent amenés par les colons britanniques pour travailler dans les champs de thé.

Les « Maures du Sri Lanka » sont les descendants des marchands arabes ou indiens qui commercèrent avec le Sri Lanka il y a un millier d’années. Les Burghers sont des eurasiens d’origine portugaise, hollandaise ou britannique alors que les « Vedda » ou « chasseurs-cueilleurs » constituent la population originelle de l’île, dont le nombre est en chute libre depuis l’accélération de la déforestation.

Langues du Sri Lanka :

Les deux langues officielles du Sri Lanka sont le Cinghalais et le Tamoul. L’anglais est la langue qui facilite les échanges entre les communautés de langue différente. Si en ville, il est usuellement compris et parlé, il en va différemment en milieu rural.

Les religions du Sri Lanka :

Les Cinghalais sont majoritairement bouddhistes, les Tamouls essentiellement hindous, les Maures musulmans et on recense environ 6% de chrétiens. Les catholiques romains vivent principalement sur les côtes où les pêcheurs furent évangélisés par les missionnaires portugais au XVIème siècle. L’Eglise réformée et le protestantisme arrivés dans le sillage des colons hollandais sont présents surtout dans la capitale. Les disciples de l’anglicanisme britannique vivent dans la montagne du centre de l’île.

Le mariage au Sri Lanka :

Même si la société sri lankaise évolue, les traditions ont la vie dure et le mariage arrangé par les familles prévaut. Le prétendant susceptible d’être le mari ou la femme idéale devra répondre aux exigences des parents en matière de religion, milieu social, caste, niveau d’études, profession.. L’astrologue a aussi son mot à dire quant à la compatibilité des horoscopes des fiancés et c’est encore lui qui déterminera la date la plus favorable pour convoler en justes noces. En ville, la nouvelle génération semble s’orienter vers une liberté de choix du partenaire. En moyenne, les jeunes filles se marient vers 24 ans et les jeunes gens, vers 28 ans.

valeurs-shanti-villa-flexibiliteReligions

Les quatres religions principales du Sri Lanka sont, par ordre décroissant : LeBouddhisme, l’Hindouisme, le Christianisme et l’Islam. Cette diversité de religions entraîne un grand nombre de jours fériés, ainsi le Sri Lanka est l'un des pays avec le plus plus grand nombre de jours de congés au monde.

Sri Lanka : une mosaïque de religions :

Les religions coexitent de manière assez harmonieuse dans la société sri-lankaise. Il n'est pas rare, notamment en ville, de voir une église à côté d'une mosquée, quand ce n'est pas un dagoba blanc bouddhiste avec à l'intérieur un autel dédié au dieu hindou Ganesh.

Des sites de visites religieux au Sri Lanka :

D'un point de vue culturel, de nombreux sites Bouddhistes sont à voir dans le pays, comme Sigiriya ou Kandy et son temple de la dent. Mais l'Hindouisme n'est pas en reste, avec sa mythologie et le Ramayana. Il raconte la jeunesse du prince Rama, 7e avatar du Dieu Vishnu, et de son amour éperdu pour Sîtâ, qu'il réussit à épouser.

Son père l'écarte du trône alors qu'il en est le successeur légitime, Rama décide alors de s'exiler avec Sîtâ et son frère Lakshmana. Une vie tranquille s'écoule en exil jusqu'au jour ou Sîtâ se fait enlever par le démon Ravana et est retenue captive à Lanka (aujourd'hui le Sri Lanka). Rama part à sa recherche avec l'aide d'Hanuman (général de l'armée des singes). Après une longue lutte, il tue Ravana et ramène Sîtâ en Inde. A son retour, il récupère le trône et gouverne son royaume avec sagesse et équité.

 Climat

Il fait toujours beau quelquepart au Sri Lanka. La mousson qui frappe le sud-ouest de l'île se déroule de mai à août. Pendant ces quelques mois, le climat est très sec au nord et à l'est du pays. La saison des pluies au nord et à l'est a lieu entre décembre et mars. En période de mousson, et ce pour toute l'île, il pleut presque tous les jours mais pas toute la journée. Il est toujours possible de profiter des éclaircies. L'air est alors saturé d'humidité, la sensation de moiteur est constante.

Le climat tropical concerne la quasi-totalité du territoire. La région montagneuse au centre du pays est plutôt fraîche et tempérée toute l'année, avec souvent une brume très caractéristique. Les régions côtières, quelque soit la saison, sont rafraîchies par la brise marine notamment à la tombée de la nuit.

On peut donc voyager au Sri Lanka toute l'année. La meilleure période pour voyager reste février et mars : un ciel constamment bleu dans le sud, une humidité plus faible et une mer agréable et calme (renseignez-vous sur place quant aux lieux de vos baignades, l'océan peut être dangereux). Une température de 28 - 30°C est constante au fil des mois. Notez toutefois qu'elle peut descendre à 10°C la nuit dans les montagnes.

  Cuisine

La base de l'alimentation au Sri Lanka est le riz et le curry (rice & curry). Les hôtels les plus touristiques offrent un choix de «riz au curry», des repas locaux ou des plats européens. La norme et la qualité de la nourriture peuvent varier grandement entre les établissements. La meilleure façon d’essayer la nourriture et la cuisine Sri Lankaise est de manger dans de bons restaurants locaux plutôt que dans les hôtels touristiques.

La nourriture végétarienne est étonnamment rare (pour un pays bouddhiste!), et peut être difficilement trouvée dans certaines régions. Le poisson est une partie importante du régime alimentaire au Sri Lanka. L'île consomme le plus grand nombre de poissons par habitant que tout autre pays au monde! Le bœuf et le porc se trouvent rarement pour des raisons religieuses. Le poulet et le mouton sont plus facilement disponibles.

Riz et curry :

Ceux-ci tendent à être très chauds et épicés et sont le plat de base au Sri Lanka. Si vous aimez la nourriture épicée, vous serez dans votre élément! D'autres peuvent juger opportun de demander des currys doux avec moins de piments en particulier lorsque vous mangez au restaurant lors d’une excursion. Les plats d'accompagnement tels que les lentilles et les légumes peuvent soit apaiser votre palais (salades) ou l’enflammer un peu plus, comme la noix de coco chaude ardente appelée « Sambol ». Vous trouverez également une grande variété de légumes tropicaux.

Fruits de mer :

Les fruits de mer frais sont excellents, surtout les crevettes, le crabe, le homard et la seiche, mais encore une fois ils peuvent aussi se révéler épicés cuisinés en curry. Au Sri Lanka, le poisson est un élément essentiel et une partie importante du régime alimentaire de base. Une grande variété de poissons se trouve dans les eaux côtières de l'île.

Fruits :

Une vraie surprise au Sri Lanka est l'existence d'une variété étonnante de fruits. Même ceux qui sont facilement disponibles en occident se retrouvent ici en grand nombre et les différentes variétés sont délicieuses… Bananes (plus de 20 espèces!), ananas, mangues, fruits de la passion, avocats, anones, papayes et le jacquier sont disponibles en saison.

Beaucoup d'entre eux sont utilisés dans des boissons de fruits frais. Les jus de citron vert, jus d'ananas et fruits de la passion sont particulièrement recommandés. Il y a aussi quelques fruits de saison (Juillet-Août) délicieux que l’on trouve rarement en Occident comme le mangoustan et le ramboutan.

Boisson :

L'eau du robinet n'est pas potable. Prenez de l'eau en bouteille ou le délicieux jus de noix de coco qui est omniprésent. La boisson alcoolisée locale est l'arak et est distillée à partir de noix de coco. Il est préférable de boire du soda ou de la bière au gingembre. Le Sri Lanka est célèbre pour sa production de thé qui peut être dégustés à une fraction du prix que vous payez à l'Ouest. Soyez avertis cependant, les Sri Lankais boivent leur thé très sucré, donc gardez un œil sur le sucrier.

Alcool / Bière :

Les marques locales comprennent Lion, Carlsberg et Three Coins Pilsner. Vous constaterez que la plupart des hôtels et des restaurants touristiques factureront les prix européens, même pour des bières fabriquées localement. Elles sont beaucoup moins chères dans les supermarchés et dans les boutiques bordant les routes.

Spiritueux :

Des spiritueux de marque internationale sont importés (whisky, vodka, Gin, etc…). Ils sont disponibles dans tous les hôtels touristiques et dans la plupart des restaurants, mais à un certain prix. Les spiritueux locaux incluent le fameux «Arak» (fait de noix de coco fermentée), qui peut être très puissant, bien que certains puissent trouver le goût légèrement âpre. Si vous êtes prêt à essayer, les marques recommandées sont Mendis Special, Double Distilled, VSOA et 7 Arak Ans. Les Sri Lankais, mangent traditionnellement des collations (appelées «mord»), pour accompagner leurs alcools.

Ce sont généralement des plats farcis de viande et autres entrées. L'alcool ne peut pas être servi (même à votre hôtel) le jour férié de la Poya, le jour de la pleine lune, mais la majorité accepte de servir de l'alcool aux clients pourvu qu’il soit consommé dans l'intimité de votre hôtel.

valeurs shanti villa creativiteShopping

L'île reste une destination prisée pour faire du shopping en Asie. Les points forts incluent les vêtements, avec de nombreuses marques européennes et américaines célèbres disponibles à des prix réduits, des antiquités, des meubles et des bijoux. Il y a également quelques bonnes boutiques d'artisanat autour de l'île.

Antiquités :

Le riche patrimoine du Sri Lanka, mélange d'influences indigènes et européennes, se remarque aussi dans les meubles et objets d'art d'un style très caractéristique. Il y a plusieurs magasins d'antiquités, où vous pourrez trouver des meubles anciens de la période coloniale, des ornements, de la porcelaine mauresque, des lampes en laiton ou encore des poteries. Ambalangoda et le Fort de Galle sont les plus célèbres pour les antiquités. Il y a plusieurs magasins à Colombo où les prix sont légèrement plus élevés que le long de la côte Ouest.

Arts et artisanat :

Les arts traditionnels et l'artisanat sont produits dans différentes parties de l'île, dans des petites et moyennes industries, où des savoir-faire complexes sont transmis depuis des générations. Il est conseillé d’acheter l’artisanat au sein des villages où vous pourrez observer la façon dont il est produit. Vous pouvez également acheter de l’artisanat de l’entreprise gérée par le gouvernement Laksala à Colombo et Kandy, ou à Lakpahana à Colombo.

Plusieurs artisans et entrepreneurs locaux ont développé des arts et métiers d’un exquis mélange sri lankais hérité du patrimoine, avec une touche de design contemporain. Ces produits sont faits de matériaux indigènes, tels que le papier recyclé, la bouse d'éléphant, la terre cuite, les bois et les huiles parfumés, et des tissus tissés à la main. La papeterie en bouse d'éléphant, les bougies parfumées, les huiles de massage relaxantes, les jouets de l'artisanat, le lin, le Sri Lanka T-shirts et aussi des souvenirs et des objets d’art faits à la main sont disponibles à la vente.

Vêtements :

Colombo concentre tous les plus grands magasins, si vous êtes intéressé par acheter des vêtements normaux. Toutefois, si vous souhaitez acheter des souvenirs typiques du Sri Lanka, nous recommandons les saris pour les dames, et les sarongs pour les hommes. Vous pouvez également obtenir des robes faites sur mesure à partir de Saris dans les stations touristiques les plus populaires telles que Hikkaduwa et Unawatuna.

Pierres précieuses & bijoux :

Le Sri Lanka est célèbre pour ses pierres précieuses et semi-précieuses, y compris les saphirs bleus, le rubis rouge, les yeux de chat, les alexandrites, les tourmalines, les zircons, les grenats, l’améthyste et la topaze.
La ville de Ratnapura abrite un joyau en plein essor, et l'industrie des bijoux remonte à l'Antiquité. Ici vous pouvez voir des pierres étant extraites, taillées et polies et vous pourrez y faire des achats merveilleux. Cette industrie est contrôlée par l'Autorité Nationale des Pierres précieuses et des Bijoux (the National Gem and Jewellery Authority) qui a des points de vente et d’information situés à Colombo et à Ratnapura, afin de vérifier l'authenticité des pierres que vous avez achetées.

Vous pouvez acheter d’exquises parures de bijoux certis d'or, d’or blanc ou de platine dans les magasins de bijoux, à Colombo, Galle, Kandy et Ratnapura. Moyennant à peu près cinq jours, ils créent des pièces selon vos spécifications. Colombo offre le meilleur choix en termes de bijouteries de renom. Lorsque vous faites vos courses pour les pierres à travers le pays, assurez-vous d’acheter des pierres provenant des magasins qui sont autorisés par « The National Gem and Jewellery Authority ».

Thé :

Emportez un paquet de thé de Ceylan, mondialement célèbre. Vous pouvez en acheter soit directement dans les plantations de thé en voyageant à travers le pays des collines, soit dans les fameux centres de thés Dilmah et Mlesna dans toutes les grandes destinations touristiques.

Épices :

Le Sri Lanka est le deuxième exportateur mondial de cannelle. Vous pouvez acheter de la cannelle fraîche provenant des plantations de Mirissa, ainsi qu’à Koggala. Le Sri Lanka produit également une grande variété d'épices telles que la cardamone et le poivre, que vous pouvez acheter à Matale, en route vers Kandy dans un jardin d'épices commerciales.

 Festivals

La religion joue un rôle énorme dans la culture sri lankaise et presque tous les festivals qui ont lieu autour de l'île dans l'année sont organisés par les grands temples hindous et bouddhistes. Les processions appelées "Peraharas" (signifiant littéralement “parades”) sont organisées par les temples bouddhistes principaux et l’une des plus célèbres est l’ “Esala Perahara du temple de la dent” à Kandy. Outre cela, les temples hindous organisent également, surtout dans la partie nord de l'île, des festivals pour ses dévots, le plus célèbre ayant lieu a Nalur Kovil à Jaffna. Les dates exactes des fêtes sont déterminées annuellement par les principaux prêtres selon la position du soleil / lune et des divers calendriers religieux.

*Durutu Perahara - Kelaniya Temple Colombo (Janvier) :

Le Perahera Duruthu se déroule en janvier pour commémorer la visite de Bouddha à Kelaniya. Cela consiste en une grande procession de percussionnistes, danseurs, porte-flambeaux, éléphants et acrobates. Cette célébration met davantage l'accent sur les formes de danses traditionnelles du bas pays qui diffère de celles, plus populaires, de Kandy également connu comme étant le Up-Country.

*Navam Perahara - Gangaramaya Colombo (Février) :

La Perahera annuelle Gangarama, défile dans les rues de Colombo durant deux jours, avec toutes ses couleurs et sa gaieté. Cette célébration est devenue un incontournable de la métropole.

*Ruhunu Perahara - Kataragama (Juillet) :

La ville historique et religieuse de Kataragama est un lieu de culte important à la fois pour les fidèles bouddhistes et hindous de l'île. Mis à part les éléphants et les danseurs traditionnels qui participent à la parade, un des grands événements de ce défilé est la marche des dévots hindous sur les charbons ardents ainsi que la suspension des crochets pour montrer leur dévotion au Dieu Skanda.

*Esala Perahara - Temple de la Dent, Kandy (Juillet / Août) :

La grande parade d’Esala défile dans les rues de la citadelle de Kandy en juillet ou en août pour 10 jours, cette fête est devenue un symbole unique du Sri Lanka. C'est un festival bouddhiste composé de danses et de processions d’éléphants joliment décorés. Il y a des danses de feu, des danses de fouet et diverses autres danses culturelles spécifiques de la région de Kandy. Les éléphants sont généralement ornés de somptueux vêtements. Le festival se termine par le traditionnel «diya-kepeema » qui est le dernier de la série de cortège et le seul qui a lieu pendant la journée.

*Nallur Festival - Jaffna (Juillet / Août) :

Le festival annuel de «Kovil Nallur Kandaswamy » se déroule à Jaffna. C'est la fête la plus importante de la péninsule de Jaffna tenue en Juillet-Août (26 jours avant la nouvelle lune d'août). L'événement, qui réunit, dans le monde entier, des centaines de milliers d'indigènes qui viennent de Jaffna, est connu pour être le plus long festival de l'île.

Logo ShantiTravel Footer
Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez de nos dernières offres et actualités sur nos départs fixes de voyage en Asie !
 
Envoyez
Destinations
 
  • Inde
  • Inde du Nord
  • Inde du Sud
  • Himalaya Indien
  • Sri Lanka
  • Maldives
  • Bhoutan
  • Indonésie
  • Birmanie
  • Nepal
  • Tibet
  • Mongolie
  • Laos
  • Cambodge
Contactez-nous

No.05, Skelton Road,
 Colombo 05, Sri Lanka
France: (+33) 9.70.40.76.17
Sri Lanka: +94.11.46.54.500
shantitravel
contact@shantitravel.lk
Conditions générales de vente | Carrière | Plan du site | Copyright ShantiTravel 2016 - tous droits réservés